• un moment émouvant

     

    En Juin 1944, le 06 exactement, Maman habitait à St Lô, capitale des ruines , pour lire ou relire son témoignage cliquez ICI, juin 1944 70 ans après.

    Ilane de Koppel m'envoie un message rédigé ainsi :

    "Merci pour ce joli témoignage. C'est en plus la 1ère fois que je lis un témoignage où l'on parle de l'imprimerie de mes grands-parents. Je n'ai jamais eu de doute sur son existence bien sûr, mais comme elle était en retrait de la rue Torteron elle est rarement mentionnée. Par contre votre maman se souvient-elle si la famille était encore dans la maison quand elle est passée ou pas ? Papa parle dans son livre d'un ami qui est passé par le jardin et qui a traversé un peu plus loin un trou de bombe par un pylone qui était tombé est-ce votre grand-père... Bravo en tout cas"

    Ma réponse :

    "Oui c'était mon grand-père, maman se rappelle de Jacqueline, et que la communion de sa soeur Geneviève s'est faite chez vos grands parents." 

    d'où sa réponse :

    "ah ! ça c'est extraordinaire ! Quand votre maman parle de Jacqueline veut elle parler de ma cousine (et marraine)".

    Ensuite nous prenons contact par un autre biais que mon blog.

    Elle me convie, le dimanche 7 septembre à une séance de dédicace du livre de son père, Jacques Leclerc (hélas décédé), organisèe à "Chef du pont" par sa femme Suzanne Leclerc, qui me dédicace le livre ci-dessous.

    Maman regarde les premières pages et voit la photo de Mr Leclerc habillé en Scout et le reconnait. Sa fille nous explique qu'au moment du bombardement il n'a pas eu le temps de se changer (info dans le livre), et là maman confirme en disant que ce sont des scouts qui les ont aidé à passer : "lui je le reconnais". Elle n'avait que 10 ans au moment des bombardements.  Elle a  beaucoup échangé avec Suzanne et Ilane à propos de souvenirs qu'elle avait occultés, des mots, des phrases, des personnes aujourd'hui revenus à la surface.

    70 ans après, la rencontre avec sa femme et sa fille avec Maman , nous avons vécu un vrai moment fort en émotions.

    Nous nous sommes revues à St-Lô, mais nous en reparlerons sur mon autre blog.

    Cet article est pour Maman et pour Jacques, 70 ans après.

    à lire le message d'Ilane

    Merci Lyly ! en lisant cet article j'ai la même émotion que l'autre jour ! avoir appris que mon père à contribuer à la survie de ta maman pendant ces moments d'horreur me confirme que même jeune c'était un grand Monsieur ! Cet article est un hommage à nos parents ! Je ne peux plus les dissocier désormais. Quand je parle de Papa en juin 44, j’ai une pensée pour Mireille et sa famille.

    Papa aurait été tellement heureux de cette rencontre !

    Je confirme aussi à Dominique que la magie d'internet ne cessera jamais de me surprendre, car ce que ne raconte pas Lyly c'est la façon dont Internet nous a mis en relation.

    Pour illustrer un article sur l'exode j'ai cherché une photo "fillette en 1944" et j'ai trouvé la photo de la maman de Lyly, j'ai cliquer dessus car elle avait un petit air de ressemblance avec moi... j'aurais pu tomber sur une fillette habitant à des kilomètres de Saint-Lô... mais j'ai cliqué sur une enfant qui a connu mon père avant guerre !!

    Il était dit qu'on devait un jour se rencontrer ! 

    à suivre mes vacances

     

    « Ste Mère eglise »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :