• Le père Lachaise. d'abord si vous voulez faire une visite virtuel lien ci dessous

    http://www.pere-lachaise.com/perelachaise.php?lang=

    Le cimetière du père Lachaise classé au titres des monuments historique depuis le 24 juin 1993.

    DSC00163

    Jim Morrison

    L'une des 7 collines de Paris appelé champs de l'évêque (elle appartenait au moyen-âge à l'évêque de Paris) pris au XIIème le nom de mont aux vignes (toutes mes infos wikipédia).

    DSC00164

    Champollion (égyptologue)

    Le plus illustre de ses occupant fut François D'Aix De La Chaise (1624-1709), dit le père La Chaise, confesseur du roi Louis XIV.

    DSC00165

                 F.Chopin (compositeur et pianiste polonais)

    Le comte de la Chaise, frère du prêtre jésuite donna de nombreuse fête sur le domaine, mais en 1762, la compagnie de Jésus fut contrainte de céder le terrain a cause d'une dette du père Jacy (aucune info).

    DSC00166

                                    E. Branly (1844/1940) physicien français pionnier de la radio

    Une loi de 1765 interdit les cimetières en ville, Paris commence à manquer de lieux.

    DSC00167

                       D.Ingres (1780/1867) peintre Français néo-classique

    Napoléon décréta que "chaque citoyen a le droit d'être enterré qu"elle que soit sa race ou sa religion" réglants le cas des mécréants, des excommuniés, des comédiens et des pauvres.

    DSC00169   DSC00170

                           Sophie Daumier                             Gilbert Bécaud

    Ainsi fut créé, plusieurs nouveaux cimetières hors des limites de la capitale.

    DSC00171

    M. Mouloudji chanteur-compositeur, acteur français

    Le 21 mai 1804, le cimetière fut ouvert pour une première inhumation, celle d'une petite fille de 5 ans, Adelaïde Paillard De Villeneuve, fille d'un porte sonnette.

    DSC00173   DSC00175

                                       Edith Piaf                                  Henri Salvador

    Le cimetière n'eut pas la faveur des parisiens, refus d'enterrer leur morts sur les hauteurs, et de plus hors de Paris, dans un quartier populaire et pauvre.

    DSC00176

    P.Eluard '1895/1952)poète

    En 1804 le père Lachaise comptait 13 tombes, l'année suivante 44 puis 49 en 1806 etc.....

    En 1817, pour redorer l'image du cimetière la mairie de Paris organise le transfert des dépouilles d'Héloïse et d'Abélard http://philologie.historique.net/heloise.html

    Ainsi que Molière et La Fontaine.

    DSC00172

    En 1830 on comptait 33 000 tombes.

    DSC00178

    H.De Balzac (1799/1850) romancier

    Le père La chaise connut à cette époque 5 agrandissements ce qui permit de passée de 17 ha 52 a (175 800m²) à 43 ha 93 ares (439 300 m²) pour 70 000 tombes, 5 300 arbres, une centaine de chats, une volière d'oiseaux et 2 millions de visiteurs dont cette année je fis partis, je ne regrette pas de l'avoir visité, j'en avais tellement entendu parlé, mais je sais que je n'y retournerai pas. les photos seront mises au hasard de l'article.

    DSC00180

    prochain article Diélette (la hague)

    « »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 14:06
    Jean-Claude
    Ingres
    Très intéressante cette visite du père Lachaise. Je ne savais pas qu'il y avait la tombe du peintre Jean-Dominique Ingres, né à Montauban. Dans sa ville natale il a son musée, un collège et une rue qui portent son nom.
    Merci à Lylytop
    JC de Montauban
    2
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 15:09
    biker06
    je suis sur que la tombe de Jim Morisson , tu l'as mises pour moi !! hi hi hi
    bisous
    pat
    3
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 18:25
    kaskavelle
    Ce doit être une visite bien émouvante ! Pourquoi dis-tu "je sais que je n'y retournerai pas..." on exposé est très intéressant mais j'aimerais bien savoir quelle impression t'a laissé cette visite ?...
    Bises
    4
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 18:53
    Eglantine
    Je ne l'ai pas visité mais il faut que je répare ce manque..... J'aime bien me promener dans les cimetières regarder les épitaphes surtout à la toussaint quand toutes les tombes sont fleuries. Pourquoi tu ne veux pas y retourner. Tu n'as pas aimé ? Bises
    5
    .
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 19:32
    .
    hello
    un cimetière que j'aimerais bien visiter....j'ai toujours aimé ces endroits.....et en visite l un ou l autre par ici...on y retourne tout simplement pour re-voir... !! bonne soirée...Merci pour ces quelques photos....superbes !!
    6
    .
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 19:34
    .
    hello
    Sophie Daumier et Guy Bedos divorcent en 1977. Sophie Daumier poursuit sa carrière de son côté, jouant notamment dans "Une histoire simple" (197, de Claude Sautet.

    Atteinte, comme sa mère et son fils, par la chorée de Huntington, maladie génétique qui entraîne une dégénérescence neuronale irréversible, elle est contrainte de réduire ses activités. En 1988, pendant la comédie musicale "Starmania", elle lance un appel pour qu'on vienne en aide aux victimes de cette maladie.

    Décédée la nuit de la Saint-Sylvestre, ses obsèques sont célébrées à l'église Saint-Roch (Paris), paroisse des artistes, le 1er janvier 2004. Sophie Daumier est enterrée au cimetière du Père-Lachaise (45e division), sous une simple plaque de ciment, entre les sépultures de Marie Trintignant et Gilbert Bécaud.
    7
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 19:48
    Alrisha
    J'y suis allée dernièrement au mois d'octobre pour la première fois. Il faudra que j'y retourne en ayant préparé les endroits à visiter avant.
    C'est tellement immense que je ne me suis attardé que sur quelques endroits. J'en ai fait plusieurs articles d'ailleurs.
    J'ai aimé ton parcours. Bisous du soir Lylytop
    8
    Samedi 15 Novembre 2008 à 06:43
    André
    Coucou Lylyl ha je le connais bien je suis allé souvent y voir des artistes que j'aime beaucoup. une qui me troublait c'était celle D'Ingre et c'est avec plaisir je constate que tu ne l'as pas oublié " Ingre était un génie du maniérisme " Un bon W-K avous deux pleins de bissssssssous Amitiés Marie André
    9
    Samedi 15 Novembre 2008 à 07:34
    Francoise du Var
    Quand j'allais à Paris j'aimai m'y promener, et découvrir toutes ces tombes, c'est tellement immense.....

    bisous
    Françoise
    10
    Samedi 15 Novembre 2008 à 11:21
    lylytop
    kaskavelle, églantine
    si j'ai beaucoup aimé faire cette promenade car je voulais y aller depuis longtemps, mais je ne voyais pas cela comme ça.
    j'ai eu une impression de mal être, j'étais devant la tombe de gilbert bécaud, et ma pensée et partie vers mon père, je me suis dit "je suis devant la tombe d'un inconnu pour moi, célèbre peut être, et je n'ai pas été sur la tombe de papa avant" drole d'impression, mais en rentrant j'ai été voir mon papa.
    j'espère avoir répondu a vos question
    lylytop
    11
    Samedi 15 Novembre 2008 à 18:25
    URBAN
    C'est vrai que c'est une visite à faire , rien que pour le beaux monde qui s'y trouve , c'est un peu l'histoire de France depuis le début du XIXème siècle
    Bonne fin de week-end Lylytop
    Bizs :*
    12
    Dimanche 16 Novembre 2008 à 06:55
    Martine
    Je vais à Paris aujourd'hui chez ma fille. Bises et bon dimanche
    13
    Dimanche 16 Novembre 2008 à 07:22
    Francoise du Var
    Bisous et très bon dimanche

    Françoise
    14
    Dimanche 16 Novembre 2008 à 08:59
    mrcafe
    il faudra vraiment que je me prenne un week-end sur paris pour allé le visiter ce cimetiere , bon dimanche nelly
    15
    Dimanche 16 Novembre 2008 à 09:35
    Mimisan
    J'ai été parisienne avant d'avoir été tokyoïte, mais je n'y suis jamais allé!!!

    J'ai pris le temps de regarder un peu les autres articles, mais pas le temps tout de suite d'être un peu plus détaillée pour les commentaires (i faut que je me prépare pour une corvée administrative pfff)

    Bisous, bon dimanche j'espère.
    16
    maud
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:07
    maud
    sophie daumier
    Sophie Daumier a maintenant une pierre tombale!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :